Dérision pas si dérisoire avec Major Pinkie

Marseille – Boulevard de l’Humour

Marseille roman-photo Pinkie MajorAh… si un jour on m’avait dit que j’allais me retrouver face à une super-héroïne de roman-photo à Marseille, je ne l’aurais pas cru…  Ok je croise souvent de super héroïnes du quotidien mais… une, en short, en bottes, affublée d’un casque rose, fallait oser !

Cette nana, c’est.. Major Pinkie. Sortie de la Toile le temps d’un entretien. Major pour le côté militaire et Pinkie pour le côté fifille…. Un mélange décoiffant de Lara Croft, Barbarella, Wonder Woman et c’est là que ça se corse de… Pierre Richard, Mr Bean, Gaston Lagaffe.

Ce personnage inédit vit sur le net, dans un roman-photo version déjanté, le ton « décalé » rappelle un peu celui des Robins des Bois sur Canal, il y a quelques années.

Tout a commencé un 14 juillet 2014, une équipe de comédiens marseillais (fans inconditionnels des Monty Pithon, de Fluide Glacial) a eu l’idée (on ne sait toujours pas ce qu’ils avaient mangé ce jour là) de créer un personnage fanstasque qui vivrait des aventures incroyables, le tout dans un humour very décalé. Parfois en plusieurs épisodes, parfois non ! Un lien est cependant  établi entre les histoires mais l’équipe ne s’interdit rien en matière d’effets (visuels ou écrits), un bon point. Un côté « fait maison », bien ficelé, destiné à tous publics. Mais pourquoi au fait ? Pour s’exprimer Diantre ! Et puis pour travailler Madame !

L’idée :  « pointer avec sourire » tout ce qui leur pèse sur la patate, dans notre chère société comme le « consommez plus »,  la pollution, les médias, les préjugés, le traitement du handicap, le conformisme etc…. ». Une invitation à prendre du recul à travers le rire, à nous secouer gaiement comme des bulles de roman-photo. Major Pinkie dirige une « army of love » d’une main gaffeuse mais combat courageusement des super Vilains… A l’image de notre société, des personnages davantage « en demi-teinte » viennent nuancer ce manichéisme.

Le pitch : Jane Fong-Dhu est une employée de bureau qui plaque tout pour endosser le costume de la Guerrière de l’Amour (universel) pour donner sens à sa vie. Elle devient Major Pinkie…

L’originalité de la démarche repose sur l’utilisation du « roman-photo ». Il y a un nouvel épisode tous les 5 du mois, en accès gratuit sur le site www.wol69.com

Les scènes sont interprétées et soigneusement mises en boîte à Marseille, dans la rue, dans le métro, à la Friche, dans des théâtres, tout dépend des scénarios. Quelques scènes ont été réalisées à Paris en présence de « VIP » comme Francis Lalanne, d’autres collaborations étonnantes devraient avoir lieu …

Au Café de Flore (Paris) avec F. Lalanne

Au Café de Flore (Paris) avec F. Lalanne

Marseille roman-photo Pinkie Major

La rencontre avec Francis Lalanne

Dans le civil, cette « super nana » s’appelle Martine Plaucheur. Marseillaise, elle est comédienne, auteure au théâtre (Correspondance pour Berlin) et de romans (Singularité initiale chez 1961digitaledition). Elle écrit les aventures de Major Pinkie avec un super mec, David  Zaw (réalisateur de courts-métrages) photographe et scénariste pour cette création.

Tristan Kissourine, le webmaster, veille au bon fonctionnement du site et à ses innovations pour une meilleure lisibilité. Un point crucial. Le site est d’ailleurs « work in progress » : de nouvelles idées ajoutent de nouvelles rubriques.

En tout, une dizaine de comédiens intervient dans les épisodes, plus des figurants. D’ailleurs si vous avez envie de participer à une scène c’est envisageable… Pour le moment, l’équipe travaille bénévolement mais rêve (secrètement ) d’attirer des millions de lecteurs, et de pouvoir offrir un cachet aux participants. Pour l’heure, Major Pinkie et son armée attirent  2 000 visiteurs par mois, une audience qui grimpe comme le nombre d’épisodes.

 

Dans le civil… Martine et David

Pour les retrouver : www.wol69.com

mail : plaucheur@aol.com

ou zaw-daw@aol.com

06 82 71 64 54 ou 07 81 47 24 74

 

 

Laisser un commentaire