Je suis haptothérapeute

Marseille – Longchamp

Claire Linou, psychologue et haptothérapeute

Claire Linou, psychologue et haptothérapeute

Je suis allée à la rencontre de Claire Linou, psychologue. La particularité de Claire, c’est qu’elle est aussi haptothérapeute. Une discipline peu connue. En France, ils ne seraient que 300. Je vous convie à la découverte de cette thérapie qui a 2 visées principales : aider à mieux vivre, à développer ou recouvrer une santé psychique et l’autre volet est destiné aux futurs parents : il s’agit d’accompagner le couple tout au long de la grossesse afin  de favoriser une connexion avec le bébé et tout ceci pour le mettre en confiance… Attention, ce n’est pas une préparation à l’accouchement. Un accompagnement subtil. L’ un n’empêche pas l’autre.

Pourquoi ?

Ah… la confiance, le sentiment de sécurité, ne sont pas toujours faciles à cultiver, à développer. Ils sont pourtant indispensables pour (bien) avancer. L’haptothérapie peut s’avérer intéressante, au même titre qu’une psychothérapie ou une analyse. C’est un outil de plus … Commençons par le commencement…

La grossesse  : l’haptonomie est une méthode de communication avec le bébé en devenir

Claire Linou accueille les futures mamans à 3-4 mois de grossesse.  La présence du papa est indispensable et  peut être remplacée par un tiers (membre de la famille, amie etc…) s’il n’y a pas de père.

« Cet accompagnement pré-natal favorise le développement des liens affectifs entre l’enfant, le père et la mère. Ce tendre contact qui s’établit développe le sentiment de sécurité du bébé. C’est une forme de prévention, les bébés sont plus zen et ce sentiment de plénitude peut les aider dans leur vie d’adulte ». La confiance perçue, le sentiment d’amour reçus pendant la grossesse, les armerait ainsi pour leur futur : en favorisant leur aptitude à communiquer et à être autonome.

Ça se passe comment ?

« La maman s’allonge ou reste assise. Le papa à côté. Il n’y pas de massages. Plus que le toucher, on entre en contact en développant nos perceptions.  On parle avec les mains, on entre en relation affective avec le bébé, on est à son écoute. Le bébé réagit, il participe. C’est une connexion psychique entre les parents et l’enfant. Une rencontre souvent très émouvante ». Les parents sont dans leur rôle et cela donne aussi un rôle au père plus important.

Il faut compter 8 séances avant l’accouchement et quelques séances ensuite jusqu’à ce que l’enfant marche et soit autonome.

Pour les adultes ou jeunes enfants – A la recherche de nos ressources perdues …

L’haptothérapie accompagne la personne, elle s’adresse aux personnes en souffrance, confrontées à un sentiment de frustration. Il s’agit de mobiliser ses propres ressources pour développer ou redévelopper une confiance perdue, une envie et un désir de vivre.  » Cela passe par la même approche qu’avec un bébé, un contact tendre et respectueux permettant à la personne de se sentir reconnue et confirmée pour ce qu’elle est » explique Claire.

Claire Linou exerce depuis une vingtaine d’années, après avoir suivi la formation adéquate.

L’haptothérapie peut aussi être utilisée pour les accompagnements de fin de vie, pour aider la personne à passer le cap avec plus de sérénité.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site : www.haptonomie.org  Vous aurez ainsi la liste des haptothérapeutes par département.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, vous pouvez contacter Claire Linou au 06 17 28 01 52 et consulter son site http://clairelinou.info

Laisser un commentaire