Bienvenue à Sénanque

Gordes – Abbaye de Sénanque

Croyant ou non, il est toujours agréable de discuter avec des personnes qui ont des convictions ou des perceptions différentes. Pour moi, la Foi est un mystère. Pour d’autres, un absolu, une force de vie.

Je suis allée à la rencontre de frère Jean-Marie à l’abbaye de Sénanque, à Gordes. A 1h30 de Marseille. Avec mon ami photographe Franck Deleyrolle. Dans une vallée enserrée par les collines du Lubéron, on trouve cette magnifique abbaye cistercienne. Simple mais belle. Habitée actuellement par dix moines qui vivent l’Evangile selon la règle de Saint-Benoît reposant sur quatre piliers : le travail, la vie communauDSC03477taire, la prière personnelle et la célébration des oeuvres lithurgiques. L’abbaye fut fondée par une trentaine de frères en 1148.  Au 19 ème siècle, elle fut lieu de vie et de culte pour 70 moines. Aujourd’hui, ils ne sont plus qu’une petite dizaine. « Non pas que les catholiques soient moins présents dans le monde, mais il y a moins de vocations en France en tout cas c’est vrai » précise frère Jean-Marie.

Les moines vivent ici de leur travail : culture de la lavande, production de miel, de liqueur, potager, entretien de l’abbaye. La communauté reçoit surtout de nombreux touristes du monde entier et propose également un hébergement pour des « retraites ». « Concernant les touristes, nous avons même dû limiter leur nombre. A un moment, nous recevions 194 000 personnes par an, nous sommes maintenant à 85 000. Un chiffre plus raisonnable pour la vie monastique ».

La vie des moines

Ils sont connectés à Dieu (toujours !) et aussi à internet. Ils mènent une vie active au sein de l’abbaye et sortent à Gordes notamment pour les opérations inhérentes à leur quotidien. Ils gèrent une boutique et une librairie religieuse. Loin des clichés, ils sont donc créateurs d’emplois. Leur activité de tourisme fait vivre une bonne dizaine de salariés et de nombreux guides tout au long de la saison. Car l’abbaye se visite. Mais cela ne suffit pas à payer les factures de rénovation. L’entretien de l’hectare de bâtis nécessite des fonds, les factures sont faramineuses et l’abbaye fait appel aux dons. « L’abbaye est un témoignage du passé chrétien de notre pays, elle est donc importante aussi en ce sens, c’est aussi une communauté vivante vouée à l’adoration de Jésus ».

réunion des frères à la chambre haute

réunion des frères à la chambre haute

Les moines se lèvent tous les matins à 4 h et leur journée est rythmée par les moments de prière, de travail, les offices.

abbaye de senanque gordes luberonMoi qui arrivait avec mes a-priori, j’ai eu la surprise de rencontrer en frère Jean-Marie, un homme au fait de l’actualité du monde. Avec un regard que je ne partage pas toujours mais loin d’être décalé par rapport à la marche de notre société. « Je m’informe par la presse, mais aussi dans mes lectures. Nous n’avons pas la télévision car nous ne souhaitons pas êtres influencés par la politique, la violence et qui à mon sens crée des relations sociales perverties. La lecture permet un recul nécessaire ».

Sa vocation est arrivée à l’âge de 17 ans. « Mes parents étaient catholiques mais avant cela personne ne m’a encouragé à devenir moine… J’ai eu une grâce particulière de prière en allant à un pèlerinage Marial en Italie ».

« Quelques fois, on nous taxe d’égoïsme. De rester à l’écart du monde. Mais chacun sa vocation. Prenez par exemple, l’exemple du standardiste du SAMU, ce n’est pas lui qui sauve les vies directement, mais s’il n’était pas là…. Nous nous vivons à l’écoute du Seigneur ». Les moines de Sénanque, vous l’aurez compris, se consacrent à l’amour du Christ.

P1010280Mais gardent les pieds sur terre… Frère Jean-Marie condamne sans réserve les actes de pédophilie commis parfois au sein  même de l’Eglise. Dans un autre registre, il dénonce avec raison la course à l’hédonisme, à l’argent. « Les gens ne savent plus pourquoi ils sont actifs, il manque du sens dans notre société ».

Frère Jean-Marie pense que chacun de nous peut trouver Dieu. « Tournez-vous vers Jésus. Demandez lui de vous éclairer ». A aucun moment, il ne m’ influencé et j’ai apprécié. Liberté totale de parole et de pensée.

A bon entendeur… Plus généralement, il délivre un message de paix, de recherche de sens. Ce qui est valable pour les croyants comme pour les autres.

Pour ceux qui ont envie de découvrir ce lieu à visiter, consultez le site www.senanque.fr

Abbaye de Senanque gordes luberon

Des lycéens de région parisienne ont découvert l’abbaye

 

 

 

Laisser un commentaire