Trouver son équilibre avec la Kinésiologie

Marseille – Cours Julien/La Plaine

Hélène Belaïche

Hélène Belaïche

Kiné sio quoi ? logie ? ah j’en entends certains ricaner sur les méthodes « alternatives » pour soigner les douleurs, les désordres articulaires, le stress. Un gros bon médoc, c’est tellement plus simple… Un scepticisme qui devrait se teinter de nuances tant les méthodes médicamenteuses ou psychiatriques conventionnelles ne sont pas toujours garantes de succès. Ici personne ne dit d’arrêter les traitements classiques mais qu’il faut considérer d’autres disciplines comme des solutions ou des compléments non négligeables. Je suis allée à la rencontre d’une kinésiologue en activité depuis 18 ans. Hélène Bélaïche exerce à deux pas du Cours Julien, elle m’a présenté sa manière de travailler, de considérer le corps, l’esprit, les rapports entre eux, nos comportements…La kinésiologie se révèle être une belle boîte à outils…

Sa force: l’analyse de nos faiblesses dans leur globalité et une action
Dans les années 60, le Dr George Goodheart, chiropracteur, met en évidence la relation directe entre la faiblesse musculaire, des maladies et l’état de stress. On le ressent tous, en étant stressé on se contracte et bonjour les dégâts (surtout à long terme…)

Le fameux Dr Goodheart met au point un test musculaire qualitatif (le test musculaire kinésiologique) qui sert de feedback pour évaluer l’intégrité énergétique des différents systèmes. Cela le conduit à s’intéresser de près à la médecine chinoise. Il démontre les liens entre les muscles, les organes et les méridiens d’acupuncture (1966). A partir de là, cette discipline sera beaucoup utilisée par les sportifs qui, eux, font très bien le lien entre bien-être et performance, endurance.

Soigner les tensions de façon durable

La kinésiologie étudie donc les mouvements du corps, l’anatomie, les comportements. Issue de la chiropraxie (« mère » de l’ostéopathie) et de la médecine chinoise, elle agit à partir des muscles. C’est son côté « sciences exactes » (s’appuyant ainsi sur la biologie, la physique, la neurologie, la recherche) combiné aux sciences humaines et sociales (psychologiques et sociologiques) qui lui confère un intérêt.

Un toucher et/ou un massage permet de détecter les problèmes et de les corriger par des stimulations neurologiques des points de digitopressure.

La kinésiologie enquête, cherche loin, permet de se pencher sur nos comportements quotidiens et même sur des comportements familiaux (de nos parents, de nos grands-parents) qui expliqueraient les nôtres (et peut-être nos maux). Elle analyse aussi si nécessaire nos changements de vie (lieux, bouleversements affectifs, deuils) et réadapte notre corps pour faire face.

Mémoire des cellules

« La kinésiologie aide à reprendre contact avec l’équilibre inné de votre être. Il ne faut pas croire que tout se répare avec le temps, les cellules ont de la mémoire et on n’est pas au mieux avec soi-même, ni dans le contact avec les autres ». Concrètement, je reçois la personne déjà pour faire un bilan. Certaines personnes viennent pour optimiser leur santé et d’autres parce qu’elles ont des pathologies physiques ou mentales (fatigues, douleurs, stress, manque de confiance etc). Un travail sur le corps est engagé, grâce au toucher, par les méridiens d’acupuncture permettant de retrouver une fluidité, un bien-être, un équilibre. Attention, il faut du temps parfois, je n’ai pas une baguette magique, mais on obtient de très bons résultats ».

La kinésiologie peut agir sur les insomnies, l’anxiété, la dépression, des blocages psychologiques, les douleurs, elle peut accompagner les malades vers une opération ou les aider à récupérer réellement. Elle s’adresse à tous les âges. Aux enfants en difficulté (énurétiques, hyperactifs, dyslexiques). En gérant l’énergie musculaire, on peut obtenir des résultats probants. 

Hélène Belaïche combine bonne humeur, énergie et empathie. Elle est kinésiologue diplômée (formation de 2 ans), elle est aussi formatrice et membre de la Fédération Française de kinésiologie spécialisée). Tous les kinésiologues ne sont peut-être pas diplômés. Mieux vaut se renseigner.

Pour en savoir plus, je vous envoie sur son site (très complet) www.cfk13.com. Les prix vont de 35 à 55 € selon le nombre de séances, variable évidemment selon les cas…

Contact 06 60 73 64 98 ou 04 91 92 67 82  mail contact@cfk13.com

1 place Notre-Dame-du-Mont 13006 Marseille

Laisser un commentaire