Mélenchon appelle à la résistance face au pouvoir macronien

Marseille – Canebière

par Guillaume Aledo

Mélenchon Marseille législativesCe jeudi 15 juin, la France Insoumise s’est réunie sur la place du Général de Gaulle, pour un dernier meeting des législatives. Quelques centaines de Marseillais groupés autour de la scène et du leader du mouvement, Jean-Luc Mélenchon. Le candidat qualifié pour la 4è circonscription de Marseille, avec un avantage de 12 points sur sa concurrente d’En Marche, Corinne Versini, a défendu ses 74 candidats qualifiés au second tour. Et a lancé un appel aux citoyens d’aller voter ce dimanche. Une dernière réunion de militants convaincus, et de curieux plus sceptiques.

«Ne reculons pas avec Macron, votons Mélenchon», l’un des slogans scandés par un groupe de militants qui mettent l’ambiance avec un spectacle musical. Une attraction militante pour motiver les spectateurs. Nombreux sont les convaincus par JLM et le programme de la France Insoumise, présents par pur soutien. «On est là pour montrer qu’on est forts, on a une voix différente à faire entendre face à Macron» défend Marion, étudiante. Des électeurs jeunes et des moins jeunes, présents avec les pins du mouvement et les livres de JLM « L’Avenir en commun ».

«C’est impressionnant la différence entre aujourd’hui et le meeting présidentiel, au Vieux-Port» constate Éric, retraité qui soutient JLM sans être dans le militantisme. «Les Français ne se rendent pas compte de l’importance des élections législatives, et ça promet une sacrée abstention pour ce dimanche». Sur la candidature de Mélenchon en tant que député lui-même, les marseillais sont dans l’ensemble plutôt confiants. «Il va sûrement gagner dans sa circonscription, mais ce sera l’un des seuls de la France Insoumise».

Une inquiétude majeure : la confirmation de la vague En Marche, avec plus de 400 députés. «Si Macron a autant de députés, ça va être très compliqué pour s’opposer» explique Antoine, jeune actif. Des craintes sur le social et sur l’écologie. «À part son joli slogan qu’il a piqué à Trump, Macron n’est pas le candidat tourné vers l’écologie, c’est un problème».

Des inquiétudes, une peur pour les scores de dimanche mais un mot qui est revenu couramment durant tout le meeting, et qui représente l’état d’esprit de la France Insoumise : « Résistance ! ».

Laisser un commentaire