« Moi députée, je … »

Marseille – 1ère circonscription

Nous avons demandé aux candidats députés de nous dire leur(s) première(s) priorité(s). Voici celles de Nadia Omani qui brigue un premier mandat sur la première circonscription alors tenue par Valérie Boyer (LR). Elle fait partie des quelques femmes voilées qui se présentent en France.

Parti Egalité Justice (créé en 2015)

Nadia Omani legislatives marseille

« Moi députée, je… »

  • souhaite mettre l’éducation au centre des priorités. La France est mal placée au niveau des résultats scolaires. J’aimerais que l’on utilise les méthodes Montessori et Freinet dans les écoles. Ces méthodes d’apprentissage ont fait leur preuve et sont utilisées dans les pays du Nord ou en Australie. Si je me présente, c’est avant tout pour faire entendre cette voix. Puisque les politiques ne font pas leur travail, c’est à nous, civils de nous y mettre. Je pense que chacun peut apporter quelque chose. J’ai enseigné pendant 10 ans dans un collège lyonnais et j’ai constaté les difficultés rencontrées par nos jeunes. L’éducation est un pilier dans notre société. Pour que les français soient plus optimistes et performants, il faut leur redonner confiance. L’école est un moyen.
  • rendre les banlieues ou les cités attractives par la culture (expositions etc) mais aussi grâce à des marchés de producteurs. Il faut encourager l’agriculture locale. Pourquoi les marchés ne seraient réservés qu’au centre-ville ? On dit toujours que les gens doivent quitter les cités, moi j’aimerais que ce soit les autres qui viennent mais pour cela, il faut créer des liens, un tissu économique local. Et surtout que l’on arrête d’avoir peur les uns des autres.
  • j’aimerais que l’on parle moins de mon voile. Je suis pour la laïcité, mes soeurs ne le portent pas, par exemple. Il ne faut pas avoir peur. Pour moi ce qui compte, c’est l’éducation, le savoir qui justement évitent les mauvais jugements, les idées reçues.

 

1re circonscription : partie du 10ème située au nord d’une ligne définie par l’axe des voies ci-après, à partir de la limite du 5ème : boulevard Jean-Moulin, avenue de la Timone, voie de chemin de fer, autoroute Est A50 rue d’André-Bardon, avenue Florian, lit de l’Huveaune vers l’amont, traverse de la Roue, place Guy-Duran, rue Pierre-Doize, chemin des Prud’hommes, boulevard du Général-Mangin, résidence Lycée Est incluse, chemin de la Valbarelle à Saint-Marcel jusqu’en limite du 11ème ;  11ème ; partie du  12ème située au sud d’une ligne définie par l’axe des voies ci-après, à partir de la limite du 4ème : avenue de Montolivet, boulevard Gillet, boulevard Louis-Mazaudier, avenue des Félibres, rue de l’Aiguillette, rue Charles-Kaddouz jusqu’en limite du 13ème.

Laisser un commentaire