Nouvelle adresse : le nacrier du Panier !

Marseille – Panier

Entrez dans une boutique artisanale qui propose de l’authenticité

Les nacriers en France se comptent désormais sur les doigts d’une seule main. Il en est un qui a posé ses valises à Marseille, dans le quartier du Panier. Eric Denizart, le beau Corse, venu de Porto, transforme des coquillages en bijoux ou en objets de décoration des plus variés. Il travaille aussi le corail. Un travail de la matière organique très minutieux et précis, l’artisanat dans toute sa splendeur avec un savoir-faire ancestral. Certaines pièces sont spectaculaires. On entre ici dans un cabinet de curiosités et on en ressort conquis !

Ici à gauche, le coquillage à l’état brut, à droite, la nacre ressort avec ses couleurs naturelles

Les coquillages offrent une large palette de couleurs irisées permettant des créations classiques ou plus originales. Au fond de la boutique, son atelier est en cours d’installation. « J’ai un autre magasin à Porto, je ferai la navette entre les deux. Car je ne peux pas rester trop longtemps loin de la Corse ». Mais Eric Denizart est venu à Marseille pour suivre sa belle…

Eric emploie des meules et outils diamantés, pour tailler, sculpter, ciseler, graver la nacre et la magnifier. Le travail consiste à enlever les couches de calcite pour faire apparaître la nacre. « En Corse, c’est ma mère qui m’a transmis ce savoir-faire. J’ai commencé à 14 ans, au début pour me faire de l’argent de poche, puis c’est devenu mon métier, ma passion ! » poursuit le nacrier.

A l’Atelier du Corail, on travaille aussi le corail ! Et ça tombe bien puisque ce corail on le trouve presque uniquement en mer Méditerranée. Prélevé, il est ensuite poli, façonné en bijoux.

Pour la petite histoire, à chaque naissance en Corse, on offre au nouveau-né une main en corail pour lutter contre le mauvais sort.

A Marseille, il y a un corailleur (celui qui descend prélever le corail en mer). Et l’autre nacrier, Hervé Galet, vit de son artisanat sur l’Ile d’Aix. Il tente de perpétuer son métier afin qu’il ne disparaisse pas en mettant sur pied une formation agréée. Il y a aussi des débouchés avec l’industrie du luxe pour des incrustations de nacre, dans des lunettes, des stylos haut de gamme etc…

L’Atelier du Corail – 31 rue du Panier 13002 Marseille – ouvert tous les jours de 10 h à 20 h – Sur Facebook l’atelier du corail

 

Laisser un commentaire