Quand des pailles deviennent oeuvres d’Art…

Marseille – Eugène Pierre/Chave (5ème)

SONY DSC

Matthias Julliand et Matthieu Herreman devant la MCJ Gallery

Je suis allée à la rencontre d’un artiste Matthieu Herreman qui expose jusqu’au 31 octobre dans un nouveau lieu, la galerie MCJ, créée par Matthias Julliand. L’exposition « Entre les lignes » est à découvrir absolument : c’est une bouffée d’oxygène, de couleurs, de perspectives.

matthieu herremanMatthieu Herreman a l’art et la manière de donner un poids artistique à des médiums dont on imaginait pas ainsi l’union… Il retient notre attention dans des oeuvres labyrinthiques grâce à des assemblages géniaux de pailles à boire parfois piquées de cure-dents. Créant des pièces aériennes qui dégagent pourtant une grande présence. Le résultat est bluffant. Sur pied, à poser ou à accrocher, petite ou grande, chaque pièce se révèle, laissant passer des jeux d’ombres. Et puis il y a une pièce monumentale, bien nommée Rainbowall, une création d’environ 500 000 pailles amoureusement lovées entre elles, posées sur un cadre métallique, réalisée sur une période de 5 ans par Matthieu évidemment, mais aussi par d’autres mains présentes lors des journées d’ouvertures de son atelier.

 

Rainbowall Matthieu Herreman

Rainbowall, une pièce à voir « en vrai » pour lui rendre sa dimension

Zoom sur Rainbowall

SONY DSC

Peintre et plasticien

Et puis il y a des toiles, avec des notes aborigènes. « Un cursus académique et une enfance à l’étranger (Australie, Grèce, Etats-Unis, Irlande), m’ont légué un amour des couleurs et une envie d’explorer des chemins plus libres. J’ai aimé cet Art aborigène très optique lors de mon séjour en Australie.Puis vint la découverte de l’art abstrait « comment une peinture dépourvue d’éléments du réel, parvient néanmoins à communiquer des sensations et des émotions » explique Matthieu Herreman.

Matthias Julliand, créateur de cette galerie, a proposé à Matthieu d’être là pour cette première exposition au 32 rue de Bruys… « J’avais repéré le travail de Matthieu il y a 3 ans à l’occasion de la Trocadance Les installations de Matthieu Herreman sont bien plus qu’un simple enchevêtrement de tubes plastiques. Elles sont un dédale en trois dimensions, une exploration qui nous plonge dans les méandres de notre imagination ».

Un Art contemporain, pop, que l’on a envie d’avoir chez soi. En attendant, allez découvrir cet artiste devenu marseillais. Laissez-vous surprendre par les pouvoirs de l’Art…

Exposition « Entre les lignes » jusqu’au 30 octobre 2016 – de 10 h à 13 h et de 15 h à 19 h – Entrée libre
Galerie MCJ Gallery 32 rue de Bruys 13005 MarseillePièces à partir de 200 €

A noter que Matthieu Herreman ouvre son atelier dès demain et tout le week-end (23-24 et 25 septembre) dans le cadre de la 18 ème édition des OAA (Ouvertures d’Ateliers d’Artistes) organisée entre autres par la Ville.

Atelier La Fosse 63 rue Jean Cristofol (3ème).

Les tableaux

SONY DSC

 

Laisser un commentaire