SOS Femmes : une aide pour quitter l’enfer

sos femmes battues 13 marseille

Éric Florentino

Marseille/Aix/Istres/Port-de-Bouc  –

par Guillaume Aledo

Association créée en octobre 1976, SOS Femmes 13 est l’association au cœur de la lutte contre les violences conjugales. Elle accompagne et aide depuis près de 40 ans les victimes sur tout le département des Bouches-du-Rhône. « Nous avons 4 antennes, à Marseille, Aix, Istres et Port-de-Bouc et une quinzaine de permanences sur tout le département » explique Éric Florentino, responsable du service formation de l’association. SOS Femmes 13 accueille près de 2 500 femmes par an et se plie en quatre pour les aider.

Le crédo de l’association : accompagner les victimes de violences physiques et psychologiques et leur donner des solutions. En offrant, par exemple, un logement temporaire aux victimes qui quittent le domicile conjugal, grâce au service hébergement. « Nous avons 24 lits à Marseille, 15 à Istres et 9 à Port-de-Bouc. À ce niveau-là, on a une vraie pénurie de places», déplore le formateur. Important, un service logement permet toutefois aux victimes de trouver un logement autonome et abordable.

Sortir de l’isolement

En ce qui concerne les groupes de parole, ils sont animés par une éducatrice et une psychologue et réunissent 8 femmes pour une dizaine de séances. Le nombre de séances peut dépendre de la volonté des victimes, qui le font de leur plein gré. « Selon les cas, on peut conseiller de participer aux groupes de paroles ou d’aller voir une de nos psychologues . Il s’agit d’une vraie demande que l’on reçoit de la part des femmes, la notion de partage de leurs histoires de vie est fondamentale pour aborder la reconstruction personnelle ». Organisés 2 fois par mois, ce sont des rendez-vous charnières pour l’association et les victimes.

Halte aux violences verbales ou physiques

« Ce qui est important pour nous, c’est d’aider les victimes à se valoriser, et surtout leur faire comprendre qu’il y a toujours une solution ». Pour Éric Florentino, c’est le message le plus important de l’association. Et que ce soit la formation, l’hébergement ou les groupes de paroles, ces services permettent aux femmes de retrouver la notion de choix, d’indépendance. «Souvent, les victimes sont oppressées par leur conjoint violent, ne font plus ce qu’elles veulent et ne prennent plus de décisions pour elle. Et nous les aidons à retrouver cette volonté, cette envie de vivre pour elles ». Alors, n’hésitez pas à franchir le pas…

SOS Femmes : 10 avenue du Prado, 13006 Marseille.

04 91 24 61 50 pour Marseille.
04 42 55 46 87 pour Istres.
04 42 99 09 86 pour Aix En Provence.Violences Conjugales INFO
3919 (appel gratuit depuis un fixe), du lundi au samedi, de 8h à 22h.

Laisser un commentaire