Un bracelet fait à Marseille pour la tolérance

Marseille –

Rania Chebli Saint-Martin

Rania Chebli St-Martin

Je suis allée à la rencontre de Rania Chebli, d’origine libanaise et installée en France depuis 24 ans. Elle s’avoue inquiète des tensions religieuses qui règnent de par le monde et aussi en France… « J’ai vécu mes vingt-quatre premières années au Liban, à Beyrouth, puis mes parents sont venus en France à un moment où la violence et la peur d’être tué devenait trop grande ». Aujourd’hui, Rania souhaite marquer les esprits, et dire non à la violence. Pour cela elle a créé un bracelet, avec les signes représentant les 3 religions monothéistes : juive, musulmane et chrétienne et l’athéisme.

Et même si cela peut paraître dérisoire, il faut bien reconnaître que plus on parle de tolérance, et mieux ce sera. Pour Rania, ce qui compte c’est de vivre ensemble, quelque soit nos croyances ou non croyances. Rania a vécu la guerre du Liban, puis les tentatives de reconstruction, les tensions dues aux appartenances religieuses. « Même entre voisins, le climat était tendu, une conséquence de la violence, de la guerre ». Ce qui la choque encore c’est que dans certains pays, comme le Liban encore, l’appartenance religieuse soit inscrite sur les papiers d’identité.

Alors aujourd’hui, la libanaise arrivée en France qui pour s’intégrer a dû entre autre gommer son accent, a envie de prôner la tolérance, la liberté de pratiquer une religion mais de respecter la laïcité au sein de la République afin que le climat soit apaisé, ici en France. « On a aussi le droit d’être athée. Je demande juste aux gens d’arrêter de se regarder de travers et de se juger… »

Si vous souhaitez acheter son bracelet et faire passer ce message de paix, il faut aller sur la page Facebook de Rania. Une partie des fonds sera adressée à une association marseillaise pour les enfants. Prix du bracelet : 15 €

Rania crée des bijoux, et des objets du quotidien

FB : InteR Crea Concept Store Marseille

Laisser un commentaire