Une pente pour Romain ! Appel à la mobilisation !

Marseille – Saint-Tronc (10ème arrondissement)

Naïs, Romain, et Florence Manfredini

Naïs, Romain, et Florence Manfredini : « Le temps passe alors que Romain a besoin de cet aménagement »

C’est le hasard qui m’a conduit dans les roues de Romain, 7 ans, atteint d’une myopathie. Sa maman, Florence a lancé il y a quelques jours une pétition en ligne, un appel à l’aide, qui m’a interpellée. Le problème est simple : l’installation d’une rampe aux normes à l’entrée de la résidence afin que Romain puisse entrer et sortir en toute sécurité de son domicile. La famille habite depuis 5 ans, Bois Fleury, un ensemble de résidences, au coeur d’un joli parc arboré. Seulement voilà, ce lieu agréable, est entâché par le dépôt de plainte d’un habitant de la résidence qui refuse de voir installée une rampe plus large et adaptée au fauteuil roulant de Romain.

La pente actuelle est trop abrupte, pas assez large, bref périlleuse pour une personne en fauteuil

La pente actuelle est trop abrupte, pas assez large, bref périlleuse pour une personne en fauteuil

« Nous nous sommes installés là avec mon mari et mes deux enfants car nous sommes proches des écoles et du travail. J’avais noté qu’il y avait dans d’autres résidences, des rampes (sûrement pour les poussettes, les déménagements etc), certes hors normes mais fonctionnelles et je me suis dit que pour Romain, on pourrait rapidement avoir un aménagement adéquat. Au début, c’était moins problématique car le fauteuil était plus petit. Mais en grandissant, le fauteuil que Romain utilise depuis 2 ans, passe à peine en largeur sur la rampe. Du coup, c’est périlleux, la pente étant abrupte. Le moindre centimètre est occupé par les roues et la moindre mauvaise manip’ peut le faire basculer ».

« Le problème qui nous préoccupe n’est pas lié à l’argent… Nous avons réussi à obtenir le meilleur prix : 5 000 euros. Dans notre résidence, il y a 2 cabinets médicaux (qui ont besoin de cet aménagement aussi pour certains de leurs patients), qui s’engagent à hauteur de 2 000 euros. Et les autres habitants de la résidence, sont d’accord pour payer le solde, à savoir 150 euros (une seule fois). Tous sauf un, qui a déposé une plainte et qui bloque la décision du Syndic. Je ne pense pas que cela soit une question d’argent et puis on peut trouver 150 euros… Non la personne dit qu’il y a un vice de procédure dans la lettre d’information du Syndic qui parle de passerelle au lieu de rampe… Du coup, si le monsieur ne retire pas sa plainte, cela peut traîner des années ». On ne comprend pas pourquoi il s’obstine ainsi.

On a même entendu de sa part, vous n’avez qu’à déménager !

« On a décidé de mobiliser l’attention ». Certes, il s’agit d’un domaine privé, mais cela pose quand même la question de l’intégration des handicapés dans notre société… Les résidences construites actuellement sont tenues d’être accessibles. « Celle-ci a été construite il y a une quarantaine d’années. On demande juste un léger élargissement (il suffit d’enlever une jardinière), la pose d’une partie métallique afin de faire rouler le fauteuil en toute sécurité. Rien de laid, ni d’énorme ! La rampe serait utilisable par les poussettes et par d’autres personnes à mobilité réduite. »

« On va voir le médiateur du 10 ème arrondissement, fin septembre. On espère montrer la pétition au monsieur et lui faire prendre conscience que son refus ne rime à rien, sinon que d’empêcher un petit garçon d’aller vers plus d’autonomie et de paix… »

Romain est en CE1

Alors si vous aussi vous avez envie d’aider cette famille, signez la pétition sur ce lien :  Une pente pour Romain

A suivre, évidemment…

 

Une pente pour Romain ! Appel à la mobilisation !

Laisser un commentaire